Amazonie : l'Europe est-elle également responsable de la déforestation ?

Interrogé pas Anne-Sophie Lapix, à l'issue du G7, dans le JT du 20H de France 2, lundi 26 août, le président de la République a reconnu la complicité des Européens dans la destruction de la forêt amazonienne, dans les défrichages. Car les Européens achètent des millions de tonnes de soja au Brésil.

FRANCE 2

Selon Emmanuel Macron, des vaches françaises sont en partie complices des feux en Amazonie. Car, elles sont nourries avec du soja brésilien, une des causes de la déforestation. Comment en est-on arrivé là ? Peut-on faire autrement ?

Peu d'alternatives au soja

Pour Frédéric, agriculteur, pas le choix. Il possède une centaine de vaches laitières. Dans leur nourriture "du soja importé de pays étrangers", et principalement du Brésil. Quand il a tenté de s'en passer, l'expérience a été un fiasco. Ses bêtes avaient moins de protéines. 20% de lait de production en moins et de la culpabilité en plus. "On ne peut pas s'en passer. Quand on sait qu'on rentre un camion qui fait 30 tonnes dans la cour, on s'est très bien qu'il n'a pas été produit par un claquement de doigts. On sait très bien que derrière ça, il y a eu beaucoup de déforestation", témoigne Frédéric Piquet, l'éleveur de vaches laitières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un tracteur sur un champ de soja, dans l\'Etat du Mato Grosso, dans le centre du Brésil, le 8 décembre 2008. 
Un tracteur sur un champ de soja, dans l'Etat du Mato Grosso, dans le centre du Brésil, le 8 décembre 2008.  (RODRIGO BALEIA / AE / AFP)