Alimentation : la viande bio, peu accessible pour les restaurateurs

Aujourd'hui, 43% des restaurateurs ont introduit des aliments bio dans leur menu. L'un des obstacles à leur totale ouverture au bio est le coût de la viande labelisée bio.

France 2

D'ici 2022, les restaurants collectifs et cantines devront proposer au moins 20% de bio contre 4,5% aujourd'hui. Du côté des restaurateurs privés, ils sont 43% à avoir introduit du bio dans leur menu. Les caméras de France 2 se sont rendues dans un établissement qui propose désormais la moitié de produits biologiques sur sa carte. Son secret ? Le recours à un fournisseur unique pour optimiser les coûts. "Ils peuvent acheter de kilos qu'ils dispatchent dans d'autres restaurants qui font aussi du bio", explique le restaurateur qui ne proposait au départ qu'un tiers de produits bio.

Changer la manière de consommer 

Si certains autres restaurateurs peinent à proposer du bio, c'est à cause du prix de la viande labellisée bio. "Avoir une viande en 100% bio aujourd'hui, c'est très compliqué. Ça demande une transformation de la filière qui est très profonde. Aujourd'hui on ne peut pas le proposer nous sinon on ferait exploser les coûts, on ne pourrait pas servir de la nourriture saine bio et locale à un prix abordable", regrette Louis Jauneau, coresponsable du restaurant Imago sur Paris. Pour proposer du bio sans faire grimper les prix, il faudrait changer sa façon de consommer en évitant le gaspillage, utiliser des produits bruts et cuisiner des plats végétariens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Aujourd\'hui, 43% des restaurateurs ont introduit des aliments bio dans leur menu. L\'un des obstacles à leur totale ouverture au bio est le coût de la viande labelisée bio.
Aujourd'hui, 43% des restaurateurs ont introduit des aliments bio dans leur menu. L'un des obstacles à leur totale ouverture au bio est le coût de la viande labelisée bio. (France 2)