Agriculture : petites récoltes pour le lin

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Agriculture : petites récoltes pour le lin
Article rédigé par
J.Baeza, A.Lepinay, J.Vlasseman, Drone: Victor Torellii - France 2
France Télévisions

Saviez-vous que la France est le premier producteur mondial de lin ? Cette fibre est essentiellement utilisée dans le textile. Notamment pour des chemises, très prisées en cas de fortes chaleurs.

La machine tourne enfin à plein régime après plusieurs semaines au ralenti. Dans un champ de lin de Ramburelles (Sommes), la récolte a été retardée par la pluie. Les machines sont moins efficaces. Elles n'arrachent plus que la moitié du lin qu'elles devraient arracher. Depuis mi-juin, les orages à répétition détrempent les sols. Sur le terrain, la solidarité s'organise. Les liniculteurs voisins ont mis en commun leurs machines et leur main d'œuvre.

Premier producteur de lin

Aux difficultés techniques s'ajoutent la crainte d'une récolte abîmée. La pluie a couché les lins, certains sont à la limite du flétrissement. C'est certain, une partie de la récolte sera perdue. Entre 30 et 40% de la production, selon un liniculteur. Pour autant, la majorité des fibres devraient trouver preneur. "On aura peut-être moins de matière haut de gamme pour des fils très fins, mais le basique du lin, c'est une qualité intermédiaire, on devrait avoir la matière pour répondre", résume Vincent Delaporte, directeur de la coopérative agricole linière de la région d'Abbeville. La France est le premier pays producteur de lin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.