Agriculture : la renaissance du cornichon "made in France"

Depuis 2016, le cornichon a fait sa réapparition dans quatre départements français. Zoom sur un pari loin d'être gagné.

FRANCE 2

Les Français en consomment des milliers de tonnes chaque année. Pourtant, beaucoup méconnaissent leur provenance. Aucune règle impose aux marques d'indiquer la provenance du célèbre cucurbitacée. Pourtant, ils proviennent à 80 % d'Inde et à plus de 15 % des pays de l'Est. En 2016, quelques Français ont fait le pari de relancer le cornichon tricolore à prix abordable.

Le problème de la récolte

Dans la Sarthe, Olivier Corbin en cultive six hectares en plus de sa centaine d'hectares de céréales. En France, il n’y a qu’une seule récolte fin juin contre trois en Inde, qui bénéficie de conditions météorologiques favorables. "On a démarré sur une année difficile en 2016 avec une météo exécrable. Depuis, on a connu deux années un peu mieux", détaille l’agriculteur. Le problème de la main d’œuvre se pose également. Chaque plant peut compter 200 fruits, ce qui nécessite un capital humain important. "Pour l’année 2019, on est sur du 140 000 - 150 000 € de main d’œuvre", ajoute Olivier Corbin. La filière du cornichon compte aujourd’hui 12 agriculteurs sur 20 hectares, contre deux en 2016 sur seulement trois hectares.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis 2016, le cornichon a fait sa réapparition dans quatre départements français. Zoom sur un pari loin d\'être gagné.
Depuis 2016, le cornichon a fait sa réapparition dans quatre départements français. Zoom sur un pari loin d'être gagné. (FRANCE 2)