Agriculture : faut-il taxer la viande pour protéger l'environnement ?

Un groupe d'ONG néerlandaises propose de taxer la viande en Europe. L’argent récolté permettrait d'accompagner les agriculteurs dans leur transition bio.

FRANCE 2

Et si, pour lutter contre le réchauffement climatique, la viande était vendue plus cher ? Une trentaine d'associations néerlandaises a présenté au Parlement européen des propositions pour augmenter le prix au kilo. Aujourd'hui, la consommation moyenne de viande par an et par habitant avoisine dans l'UE les 40 kg. C'est trop pour beaucoup d'ONG qui militent pour la protection de l'environnement. "La viande est un aliment qui génère beaucoup de gaz à effet de serre", indique Jeroom Remmers, directeur de l'ONG Tapp Coalition.

Une taxe reversée aux agriculteurs

Les associations proposent d'abord d'augmenter le prix de la viande de 10 centimes d'euros pour 100 g d'ici 2022. Puis d'ici 2030, une hausse de 47 centimes pour 100 g de bœuf, 36 centimes pour le porc et 17 centimes pour le poulet. Cette taxe pourrait rapporter 32 milliards d'euros par an d'ici 2030 ; la moitié de la somme serait reversée aux agriculteurs pour financer une conversion vers le bio.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des carcasses de viande au marché de Rungis, en région parisienne, le 19 novembre 2015.
Des carcasses de viande au marché de Rungis, en région parisienne, le 19 novembre 2015. (ADRIEN MORLENT / AFP)