Agriculture : en Champagne, un recyclage à 100 % des grappes de raisin après les vendanges

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
La rubrique "Un geste pour la Terre" part en aujourd’hui en Champagne, où les viticulteurs recyclent leurs grappes de raisins une fois les vendanges terminées. Une entreprise s'occupe de les récupérer pour en faire, au choix, du biocarburant ou des cosmétiques. -
Agriculture : en Champagne, un recyclage à 100 % des grappes de raisin après les vendanges La rubrique "Un geste pour la Terre" part en aujourd’hui en Champagne, où les viticulteurs recyclent leurs grappes de raisins une fois les vendanges terminées. Une entreprise s'occupe de les récupérer pour en faire, au choix, du biocarburant ou des cosmétiques. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Gracia, L. Lemoigne, T. Gilardet, Y. Blombou
France Télévisions
France 2
La rubrique "Un geste pour la Terre" part aujourd’hui en Champagne, où les viticulteurs recyclent leurs grappes de raisins une fois les vendanges terminées. Une entreprise s'occupe de les récupérer pour en faire, au choix, du biocarburant ou des cosmétiques.

Exploiter tout le potentiel des grains de raisin, jusqu’aux molécules extraites des pépins, c’est le geste pour la terre de cette filière de Champagne. Durant les vendanges, le pressoir tourne toute la journée chez le viticulteur. Des tonnes de fruits sont écrasées pendant plusieurs heures. Ils donnent 5 000 litres de jus, futur champagne, mais aussi des résidus. Direction le recyclage. Pendant la récolte, la benne est remplie tous les jours. 

De l’alcool pour biocarburants 

"Pour nous, c’est aussi traiter en local, c’est très important. Que ça n’aille pas dans d’autres pays étrangers pour extraire des matières. Tout est fait en Champagne", explique Benjamin Rogge, le viticulteur. À une cinquantaine de kilomètres, une raffinerie recycle à 100 % local. 

Le marc de raisin de Benjamin se retrouve ici. Au total, 25 000 tonnes arrivent en deux semaines. Le jus est fermenté puis distillé, et permet de produire de l’alcool pour biocarburant. Les résidus servent de compost pour les agriculteurs de la région. Les molécules des pépins de raisins séchés sont extraites, afin de créer des antioxydants et colorants sous forme de poudre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.