Gastronomie : à la découverte des olives fruitées des Alpes-de-Haute-Provence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Article rédigé par
L.Bazizin, N.Salem, G.Guerin, J.Pires - France 2
France Télévisions

Chaque week-end, la rédaction du 13 Heures s'intéresse à un produit de saison, qu'elle suit du producteur jusqu'aux fourneaux du chef. Samedi 20 novembre, il s'agit de l'olive fruitée.

Dans les Mées, dans les Alpes-de-Haute-Provence, c'est la période idéale pour partir à la récolte des olives. Dans l'endroit surnommé "la vallée des oliviers", des dizaines d'hommes et de femmes s'activent afin de récolter les olives, produisant une huile fruitée et dotée d'une appellation d'origine contrôlée. Mais avant de devenir une huile, il y a tout un processus méticuleux à suivre. "La chair est bien blanche, bien juteuse, on voit que le jus est déjà gras et gorgé d'huile", montre Sophie Pinatel, oléicultrice du domaine Salvator. Après avoir été écrasées, les olives sont transformées en huile, avant d'être laissées au repos.

Une huile idéale pour lier les goûts

Pour Jany Gleize, posséder une telle huile est une chance. Le chef étoilé du restaurant "La bonne étape" n'hésite pas à croquer dans l'olive afin d'en découvrir les saveurs. Une manière de se préparer à mettre l'olive en avant dans ses plats, comme un loup à la tapenade. "Cela va lier tous les goûts, c'est un exhausteur de tous ces goûts", ajoute le chef étoilé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.