Hôpitaux de Paris : Martin Hirsch veut réformer les 35 heures

Au total, 75 000 salariés sont concernés par la réforme de l'organisation du temps de travail.

FRANCE 2

La réforme est plutôt mal accueillie. Les syndicats de l'Assistance publique des hôpitaux de Paris sont en grève ce jeudi 21 mai pour protester contre la réforme de l'organisation du temps de travail, lancée par Martin Hirsch. Alors que le personnel s'estime actuellement sous pression, la réforme vise à supprimer les 35 heures. "Actuellement on est pris à la gorge, on a trop de travail, et réduire notre temps de travail ce n'est pas possible, pour les malades, pour nous", estime une jeune femme, interrogée par France 2.

Plus que 15 RTT par an ?

Aujourd'hui, la majorité des agents travaillent 7h36 par jour avec 18 à 20 RTT par an. Face au manque de personnel, beaucoup de ces RTT ne sont pas prises et sont donc versées sur un compte épargne-temps. Montant de la facture ? 74 millions d'euros, selon la direction. Avec la réforme, les agents ne travailleront plus que 7 heures par jour et n'auraient plus que 15 RTT par an. "Les conséquences, elles sont dans la vie familiale (...). Avoir des repos en moins, ça veut dire être moins présente à la maison", déplore une infirmière à France 2. Mais ce n'est pas tout : cette mère de famille s'inquiète également d'avoir moins de temps pour le suivi des malades.

Le JT
Les autres sujets du JT
Martin Hirsch, directeur de l\'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le 16 janvier 2014.
Martin Hirsch, directeur de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le 16 janvier 2014. ( MAXPPP)