Cet article date de plus de cinq ans.

Heures supplémentaires : un casse-tête pour le gouvernement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Heures supplémentaires : un casse-tête pour le gouvernement
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La commission Badinter a remis son rapport qui servira de base à la réforme du Code du travail. Mais que décidera le gouvernement à propos de la rémunération des heures supplémentaires ?

Manuel Valls a reçu ce lundi 25 janvier le rapport de la commission Badinter. Ce rapport servira de base à la réforme du Code du travail. Il réaffirme 61 principes, mais il ouvre la porte à de possibles dérogations aux 35 heures.

Rémy Sultan, co-président de l'entreprise de recrutement Lynx RH, voit d'un bon oeil cette possible ouverture. Il apprécierait d'avoir une certaine "liberté de ton" et plus de "flexibilité".

En Conseil des ministres le 9 mars

Aujourd'hui, les heures supplémentaires sont rémunérées 25% en plus. A partir de huit heures, elles sont mêmes rémunérées à 50% en plus. Si les employés donnent leur accord, cette rémunération ne serait rémunérée que 10% en plus.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, doit réécrire ce chapitre et le présenter en Conseil des ministres le 9 mars. Un nouveau Code du travail doit entrer en vigueur dès 2018.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.