Haute-Savoie : le combat d'un maire contre une multinationale

Publié
Haute-Savoie : le combat d'un maire contre une multinationale
France 3
Article rédigé par
France 3 Rhône-Alpes, I. Pernet-Duparc, S. Worreth, C. Fayolle - France 3
France Télévisions

Le maire de Saint-Jeoire, en Haute-Savoie, est parti en guerre contre une multinationale pour ce qu'il appelle un scandale "humain, industriel et environnemental". L'entreprise américaine qui était installée dans sa commune a annoncé qu'elle allait se délocaliser en Pologne. 

Antoine Valentin, le maire de Saint-Jeoire (Haute-Savoie), se bat depuis l'annonce de la fermeture d'une usine dans sa commune. C'est un fleuron industriel qui disparaît. Il y a à peine trente ans, 800 salariés travaillaient dans les usines. "Ça pose la question de la politique industrielle de notre pays, et de notre faculté de garder sur nos territoires des emplois et des emplois de production", estime ce dernier. 

Un combat jusqu'au Luxembourg 

Pour sauver les emplois et l'industrie, Antoine Valentin a décidé de se battre. Après plusieurs dizaines de messages sans réponse, il a décidé de se rendre au Luxembourg, au siège européen de la société Avient. "On laisse des salariés qui ont trente-cinq ans d'ancienneté dans la précarité, et il n'y a personne pour en discuter, personne pour nous recevoir ?", s'est-il indigné. Apres de longues heures d'attente et des vidéos postées sur les réseaux sociaux, Antoine Valentin a récupéré l'adresse email de la direction des ressources humaines, et a un obtenu un rendez-vous le 31 janvier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.