Fram va déposer le bilan

Le voyagiste va cesser son activité jeudi 29 octobre. Il pourrait être repris par le groupe Karavel-Promovacances. De quoi rassurer les clients, mais pas forcément les salariés.

FRANCE 2
C'est un dépôt de bilan inévitable pour un des principaux voyagistes français. Fram devrait annoncer jeudi 29 octobre devant le tribunal de commerce de Toulouse être en cessation de paiement. Conséquence directe des tensions dans les pays du Maghreb mais aussi d'un modèle vieillissant. Le groupe a misé sur des agences et des hôtels Fram, loin des offres d'internet.

Un rachat mais des licenciements

Un seul repreneur encore en lice pour Fram : le Français Karavel-Promovacances, spécialisé dans les achats en ligne. L'acquisition pourrait se faire très rapidement. En pleines vacances de la Toussaint, les professionnels du secteur veulent rassurer les clients : aucun voyage ne doit être annulé. Mais pour les 670 employés de Fram, les garanties sont limitées. Un communiqué du groupe ce 27 octobre annonce "la sauvegarde de la grande majorité des emplois". Il devrait donc y avoir des suppressions de postes
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Une publicité du groupe Fram, à l\'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne), le 22 octobre 2015.
Une publicité du groupe Fram, à l'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne), le 22 octobre 2015. (ERIC CABANIS / AFP)