Enseignant : plus qu'un métier, une vocation

À la veille de l'ouverture du salon de l'Étudiant à Paris, France 3 s'intéresse à un métier qui continue de susciter des vocations malgré le malaise qui touche la profession : celui d'enseignant. Rencontre avec des professeurs des écoles en devenir. 

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jour de rentrée dans la nouvelle École Supérieure de Professorat de Lyon (Rhône), l'Espe. À gauche, Thomas Magnet, 35 ans, à droite Lucile Kress, 21 ans. Thomas est en reconversion professionnelle, Lucile sort d'une licence en psychologie. Tous les deux sont en première année de formation pour devenir professeur des écoles. En à peine deux ans, ils devront maîtriser les fondamentaux de l'enseignement. "On essaye de lier les connaissances qu'on a avec la pédagogie, donc comment le faire apprendre aux enfants", explique Lucile.

"J'ai envie de donner cette envie d'apprendre

Dans quelques semaines, c'est le concours, Lucile révise avec ses camarades, elle veut être institutrice depuis toujours comme ses grands-parents. Lucile et Thomas, c'est deux profils pour deux visions du métier. Thomas a un challenge : susciter l'enthousiasme dans sa classe.  "J'ai envie de donner cette envie d'apprendre", explique le futur enseignant. Thomas utilisera son expérience pour enseigner autrement, Lucile espère travailler en zone d'éducation prioritaire. Leur envie commune : aider les élèves à grandir.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Une salle de classe, le 4 mai 2016. (Photo d\'illustration)
Une salle de classe, le 4 mai 2016. (Photo d'illustration) (MAXPPP)