Cora : 1 077 emplois sont menacés

Accepter de changer de métier ou partir. C'est le choix offert aux employés de Cora. Le groupe d'hypermarchés vient d'annoncer un plan de sauvegarde de l'emploi qui pourrait déboucher sur un millier de départs.

france 2

Avis de tempête pour les hypermarchés Cora. Avec un nouveau plan social en vue, 1 077 salariés sur 18 000 pourraient être licenciés. Dans un des magasins du Gard à Alès, une soixantaine d'employés pourraient quitter l'entreprise selon la CGT. "Ça va faire un gros coup dur. 60 personnes, ce n'est pas rien et la surface de vente sera toujours la même. Il va y avoir un manque de personnel", regrette Philippe Soto, délégué syndical CGT Cora Alès.

L'avenant prévoit plus de flexibilité sur les horaires et plus de polyvalence

Les salariés concernés par les suppressions de postes sont ceux qui ont refusé de signer un avenant à leur contrat de travail. L'avenant prévoit plus de flexibilité sur les horaires et plus de polyvalence. Par exemple, pour une caissière, il faudra préparer les commandes au drive quelques heures par semaine. En contrepartie, Cora promet des primes de 28 à 88 € par mois. Le dispositif a été approuvé par la majorité des syndicats. Mardi 28 janvier, la direction du groupe Cora se veut rassurante et déclare : "Cora entend continuer à tout mettre en oeuvre (...) pour minimiser les conséquences sociales."

Le JT
Les autres sujets du JT
Accepter de changer de métier ou partir. C\'est le choix offert aux employés de Cora. Le groupe d\'hypermarchés vient d\'annoncer un plan de sauvegarde de l\'emploi qui pourrait déboucher sur un millier de départs.
Accepter de changer de métier ou partir. C'est le choix offert aux employés de Cora. Le groupe d'hypermarchés vient d'annoncer un plan de sauvegarde de l'emploi qui pourrait déboucher sur un millier de départs. (france 2)