François Hollande défend le dialogue social

Le président de la République ouvre la quatrième conférence sociale de son quinquennat dans un contexte très difficile. France 3 fait le point.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le président Hollande se présente en facilitateur du dialogue social dans un contexte difficile. Ce lundi 19 octobre s'ouvre en effet la conférence sociale, la quatrième depuis le début de son quinquennat. Le journaliste de France 3 Julien Gasparutto fait le point.
"Cela devait être le grand rendez-vous annuel du quinquennat. La grande conférence illustrant le dialogue social tant prôné par le président de la République, mais aujourd'hui le dialogue social a du plomb dans l'aile. Le dossier Air France s'est invité dans le débat. La semaine dernière, un syndicaliste des chantiers navals de Saint-Nazaire a refusé de serrer la main du président de la République et surtout la CGT boycotte ce grand rendez-vous", commente le journaliste de France 3. 

Le cas Air France

François Hollande joue ce lundi la carte de l'apaisement. "Le conflit Air France n'est pas représentatif de l'état du pays, a-t-il déclaré et ces événements justifient selon lui le recours au dialogue social dans les entreprises. François Hollande se veut aussi combatif. Il a déploré l'absence de la CGT, condamnant entre les lignes ceux qui ne signent jamais d'accord", souligne aussi Julien Gasparutto.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande, lors de la conférence sociale à Paris, le 19 octobre 2015.
François Hollande, lors de la conférence sociale à Paris, le 19 octobre 2015. (FRANCETV INFO)