Réforme de l'assurance chômage: quels sont les nouveaux droits ?

La réforme du volet assurance-chômage a été dévoilée par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Elle s'inspire de la lettre d'accord finalisée par les organisations syndicales et patronales. 

Cette vidéo n'est plus disponible

Des allocations chômage pour de nouveaux bénéficiaires, notamment les démissionnaires. Désormais, tous les cinq ans, les personnes qui démissionnent auront le droit au chômage. Mais les conditions sont restrictives : il faudra justifier d'un nouveau projet, validé ensuite par une commission. Au final, seulement 3% des démissionnaires, soit 30.000 personnes devraient être concernées.

"La liberté de choisir sa voie professionnelle"

Une mesure pourtant nécessaire pour la ministre du Travail. "Je connais beaucoup de gens qui n'ont pas fait le métier dont il rêvait et qui ont eu envie, à un moment donné, de devenir entrepreneurs, et donc on favorise cette liberté de choisir sa voie professionnelle", s'est justifiée Muriel Pénicaud au micro de France 2. Les indépendants bénéficieront égalant de nouveaux droits, mais sous condition. Pour les contrats courts, aucun grand changement n'est à noter. 




Le JT
Les autres sujets du JT
L\'accord sur l\'assurance chômage doit servir de base au projet de loi que le gouvernement doit présenter mi-avril 2018 et qui portera aussi sur l\'apprentissage
L'accord sur l'assurance chômage doit servir de base au projet de loi que le gouvernement doit présenter mi-avril 2018 et qui portera aussi sur l'apprentissage (GARO / PHANIE)