Pôle emploi : des sessions de recrutement organisées sur un terrain de sport

Publié Mis à jour
Pôle emploi : des sessions de recrutement organisées sur un terrain de sport
Article rédigé par
I. Sabourault, M. Niewenglowski, H. Gasparini, P. Guény - France 3
France Télévisions

Pôle emploi propose des sessions de recrutement via le sport. Les recruteurs se mêlent ainsi incognito aux candidats. La priorité est alors donnée à l'attitude et au savoir-être.

Parce qu'ils n'ont pas forcément la formation ou l'expérience requise, 140 demandeurs d'emploi ont accepté de se plier aux lois du sport. Ici, pas de CV, mais de la bonne humeur pour une session de recrutement un peu spéciale. "On essaie de recruter autrement, aujourd'hui", confie Céline Rohaut, conseillère Pôle emploi - Amiens Dury (Somme). Durant ces sessions, les demandeurs d'emploi et les recruteurs, baskets aux pieds, sont côte à côte, unis dans l'effort. Personne ne sait qui est qui.

À la recherche du candidat idéal

Quinze chefs d'entreprise sont là, incognito, à la recherche du candidat idéal. Parmi les plus motivés, figurent Amandine Lamoury et Jordan Binet. "J'ai 23 ans, je suis inscrite à Pôle emploi depuis un an, un an et demi. Au bout d'un moment, j'ai commencé à me dire : 'Je m'y prends mal ?', ou c'est vraiment que je n'ai pas de chance ?", explique Amandine Lamoury. Quant à Jordan Binet, le jeune homme de 24 ans est "à la recherche d'un premier emploi". "Vu que je n'ai pas d'expérience, c'est très compliqué", affirme-t-il, ajoutant qu'il a déjà essuyé "beaucoup de refus". Selon Sophie Bertucat, directrice de l'agence Pôle emploi Amiens - Dury, "le fait de recruter de cette manière" donne "plus de résultats". "Sur une matinée, c'est beaucoup plus facile d'observer quelqu'un qui va avoir un esprit de solidarité, un esprit d'équipe", poursuit-elle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.