Législatives 2024 : Gabriel Attal suspend la réforme de l’assurance-chômage

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Après les résultats du premier tour des législatives, le Premier ministre a décidé de suspendre sa grande réforme de l’assurance chômage. Un geste politique envers la gauche.
Législatives 2024 : Gabriel Attal suspend la réforme de l’assurance-chômage Après les résultats du premier tour des législatives, le Premier ministre a décidé de suspendre sa grande réforme de l’assurance chômage. Un geste politique envers la gauche. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Rougerie, D. Boéri, L. Franchineau, P. Caron, L. Guideau, A. Pacary, M. Weil
France Télévisions
France 2
Après les résultats du premier tour des législatives, le Premier ministre a décidé de suspendre sa grande réforme de l’assurance chômage. Un geste politique envers la gauche.

À l’issue du premier tour des législatives, Gabriel Attal a annoncé dimanche 30 juin suspendre la mise en œuvre de la réforme de l’assurance chômage. Après la déroute du camp présidentiel, le Premier ministre veut faire un geste d’ouverture envers la gauche dans l’espoir de nouer des alliances dans la future Assemblée nationale. Lors du premier tour, Ensemble est la troisième force politique, loin derrière le Nouveau Front populaire et le Rassemblement national.

Une réforme décriée

Annoncée à son arrivée à Matignon, la réforme des règles d'indemnisation des chômeurs était censée entrer par décret avant le 30 juin, dans la foulée de l'échec de la négociation des partenaires sociaux sur les parcours professionnels. Cette réforme, décriée par les syndicats, devait réduire à partir du 1er décembre la durée maximale d'indemnisation de 18 à 15 mois pour les personnes âgées de moins de 57 ans.

Parmi nos sources :

Journal officiel

Force Ouvrière

Unedic

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.