Le chômage a augmenté de 5,7% en 2014, pour atteindre 3 496 400 demandeurs d'emploi en décembre

Les mauvais chiffres du dernier mois de l'année confirment la hausse continue du nombre de chômeurs en France.

Un guichet d\'une agence Pôle emploi, le 27 août 2014, à Armentières (Nord).
Un guichet d'une agence Pôle emploi, le 27 août 2014, à Armentières (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

La France compte presque 3,5 millions de chômeurs. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (n'ayant exercé aucune activité) s’est établi à 3 496 400 en France métropolitaine, fin décembre 2014, annonce le ministère du Travail, mardi 27 janvier. Sur l'année 2014, le chômage a donc augmenté de 5,7% (+ 189 100).

Une augmentation régulière tout au long de l'année

Les mauvais chiffres de décembre confirment la hausse régulière du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A : 8 100 inscrits supplémentaires au cours du dernier mois de l'année, soit une augmentation de 0,2%, un peu moins forte que les mois précédents. En novembre, la hausse s'était établie à 0,8%.

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C s’établit à 5 218 200, fin décembre 2014 (5 521 200, en comptant les départements d'outre-mer). Ce nombre augmente de 0,8 % (+41 900) au mois de décembre. Sur un an, il est en hausse de 6,4 %.

Le chômage des plus de 50 ans explose

L'année 2014 a vu le chômage des hommes augmenter de 6,6%, contre 4,8% pour les femmes. Mais les écarts entre les classes d'âges sont nettement plus flagrants. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A de moins de 25 ans augmente de 1,7% sur un an ; celui des actifs âgés de 25 à 49 ans de 5,1 %. Les plus de 50 ans sont les plus touchés, avec une augmentation de 10,4% entre décembre 2013 et décembre 2014.

574 000 chômeurs supplémentaires depuis mai 2012

L'inversion de la courbe du chômage semble encore bien loin. Depuis l'élection de François Hollande, en mai 2012, la France compte 574 300 demandeurs d'emploi de catégorie A supplémentaires.