L'objectif du gouvernement de 7% de chômage à la fin du quinquennat "va être compliqué à atteindre"

L'économiste Bruno Ducoudré estime que plusieurs facteurs semblent indiquer une tendance au ralentissement économique, alors que le chômage a baissé de 1,5% sur l'ensemble de l'année 2018.

Le chômage a baissé de 1,1% au quatrième trimestre 2018.
Le chômage a baissé de 1,1% au quatrième trimestre 2018. (PASCAL GUYOT / AFP)

Malgré la publication des chiffres de Pôle emploi, attestant d'une baisse des chômeurs de catégorie A (sans aucune activité) de 1,1% sur le quatrième trimestre 2018 et de 1,5% sur l'ensemble de l'année écoulée, l'objectif du gouvernement de 7% de chômage à la fin du quinquennat "va être compliqué à atteindre", a estimé vendredi 25 janvier sur franceinfo Bruno Ducoudré, économiste de l’OFCE.

"Ça va être d'autant plus compliqué qu'on a un environnement international qui se dégrade, avec l'incertitude sur le Brexit, la croissance qui paraît ralentir en Chine et qui a des conséquences sur la zone euro", selon l'économiste. 

On a aussi à très court terme l'administration américaine qui est bloquée. On a tous ces facteurs qui semblent indiquer plutôt une tendance au ralentissement économique.Bruno Ducoudrésur franceinfo

"Par contre, il y a quand même une spécificité pour l'économie française : les mesures prises à la suite du mouvement des 'gilets jaunes' vont avoir un fort impact sur le pouvoir d'achat des ménages en 2019 et ça peut se traduire par de la consommation et de l'activité économique supplémentaire", relativise Bruno Ducoudré.