Indemnités-salaires : pourra-t-on toujours cumuler ?

Le gouvernement envisage de toucher aux allocations chômage de ceux qui exercent une activité réduite. L'idée serait d'empêcher que les entreprises profitent de ce système pour ne pas proposer de postes à plein temps. Patrons et syndicats défendent pourtant ce dispositif qui permet aux chômeurs fragiles de retrouver le chemin de l'emploi.

France 2

Toucher au cumul emploi-chômage : une ligne rouge pour les syndicats. Depuis les années 1990, pour inciter à la reprise d'activité, un chômeur qui touche des allocations peut, s'il trouve un travail, cumuler une partie de ses allocations avec un salaire. Mais l'exécutif envisage de changer les règles par décret. En 2016, 854 000 personnes inscrites à Pôle emploi cumulaient allocations chômage et salaire. Revoir le dispositif, c'est attaquer les plus faibles pour faire des économies, selon la syndicaliste Véronique Descacq.

Des effets pervers dont profiteraient certaines entreprises

Le cumul emploi-chômage est remis en cause pour ses effets pervers. Le dispositif encouragerait certaines entreprises à n'utiliser que des contrats courts, en alternant CDD et périodes de chômage indemnisées par l'État. Une réforme discutée dans le cadre du projet de loi sur les parcours professionnels. Il sera présenté en Conseil des ministres à la fin avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme sort d\'un bureau Pôle emploi à Nantes (Loire-Atlantique), le 15 janvier 2018.
Un homme sort d'un bureau Pôle emploi à Nantes (Loire-Atlantique), le 15 janvier 2018. (LOIC VENANCE / AFP)