Assurance chômage : les nouvelles règles d'indemnisation

Les arbitrages du gouvernement sur le futur projet de loi pour réformer l'assurance chômage ont été dévoilés ce vendredi 2 mars. 

FRANCE 3

Davantage de Français et de profils professionnels auront le droit à l'assurance chômage. D'abord, les salariés qui ont démissionné : ils pourront toucher des indemnités comme tout le monde. Des conditions : justifier d'un projet professionnel et avoir une ancienneté d'au moins cinq ans. Au total, moins de 30 000 salariés seront concernés chaque année. Une victoire tout de même pour la CFDT. Autres bénéficiaires : les indépendants. 800 euros d'indemnisation mensuelle, mais le dispositif est limité à six mois. L'aide sera versée en cas de liquidation judiciaire si le bénéfice de l'entreprise était supérieur à 10 000 euros par an. 

Pas de bonus/malus généralisé


Un filet de sécurité bienvenu par ce coiffeur. A son compte, il a déjà dû arrêter son activité pendant huit mois pour des raisons familiales. Autre décision : la limitation des contrats courts sera négociée dans chaque branche. Il n'y aura pas de système de bonus/malus généralisé. Le gouvernement laisse un an aux partenaires sociaux pour établir des règles.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Un formulaire d\'assurance chômage.
Un formulaire d'assurance chômage. (MAXPPP)