Emploi : syndicats et patronat formulent leurs demandes au gouvernement

Avant l'annonce du plan d'urgence pour l'emploi dans une semaine, l'exécutif reçoit les syndicats et les organisations patronales ce lundi 11 janvier. Leurs requêtes sont bien différentes.

FRANCE 3

Dans une semaine, François Hollande dévoilera son plan d'urgence pour l'emploi. Ce lundi 11 janvier, l'heure est encore aux discussions. A Matignon, Manuel Valls a reçu les syndicats et les organisations patronales. Le plan de formation pour 500 000 demandeurs d'emploi, seule mesure déjà annoncée par le gouvernement, séduit. Mais Laurent Berger, de la CFDT, demande à ce qu'il soit "très opérationnel". "Ça doit entrer en vigueur très vite et être extrêmement efficace", indique-t-il à France 3.

Qui Hollande écoutera-t-il ?

La CGPME souhaite de nouvelles baisses de charges et la création d'un contrat "agile", qui prévoirait une "clause de rupture si un objectif économique global de l'entreprise n'était pas rempli", décrypte son président François Asselin. Les syndicats sont contre. Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, "appelle ça le contrat de travail 'fragile'". Reste à savoir qui François Hollande écoutera : les syndicats ou les patrons ?

Le JT
Les autres sujets du JT