Economie : les mesures pour aider les PME à éviter la faillite

Durement touchées par la crise sanitaire, de nombreuses petites et moyennes entreprises (PME) risquent de faire faillite. Le gouvernement souhaite les aider à éviter cette issue.

Alors que les défaillances d’entreprises devraient augmenter de 21% d’ici à 2021, le gouvernement a décidé de muscler son soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) avec de nouveaux outils, comme les prêts participatifs. L’objectif du gouvernement est de collecter 20 milliards d’euros pour aider les secteurs en difficulté, comme celui du tourisme. "La partie touristique est complètement à l’arrêt, certains cars n’ont plus roulé depuis plusieurs mois", souffle le cogérant d’une compagnie de transports.

"Label Relance", médiateurs…

Le gouvernement veut mobiliser l’épargne improductive des ménages au profit des entreprises grâce au "Label Relance" nouvellement créé. Les fonds investis dans des entreprises non cotées pourront bénéficier d’une garantie de la Banque Publique d’Investissement allant jusqu’à un milliard d’euros. Enfin, pour remédier aux retards de paiement, le ministère des Finances réfléchit à la mise en place de médiateurs secteur par secteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le misistère de l\'Economie et des Finances au bord de la Seine à Paris.
Le misistère de l'Economie et des Finances au bord de la Seine à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)