Cet article date de plus de quatre ans.

Contrôle des chômeurs : "C'était une promesse de campagne" d'Emmanuel Macron, rappelle le député LREM Fabien Gouttefarde

Publié
Article rédigé par
Radio France

Pour le député LREM de l'Eure, "le renforcement des devoirs" des chômeurs n'est pas une révélation : "C'était une promesse de campagne" du président de la République, rappelle-t-il. 

Invité de franceinfo jeudi 28 décembre, Fabien Gouttefarde, député LREM de l'Eure, a commenté la réaction du chef de l'Etat, mercredi, après la publication par Le Canard enchaîné d'une note du ministère du Travail sur le contrôle des chômeurs. "C'était une promesse de campagne" d'Emmanuel Macron, a-t-il expliqué. Selon l'élu de La République en marche, le renforcement des contrôles voudra dire "demander aux chômeurs de faire état plus sérieusement, plus systématiquement, de leur recherche d'emploi"

La grande majorité des chômeurs, bien évidemment, cherche consciencieusement à travailler. Et d'autres considèrent également que c'est une pause dans leur temps de travailleur. Cela n'est pas acceptable.

Fabien Gouttefarde

à franceinfo

"S'il y a fraude, ce n'est peut-être pas massif, mais on a des chiffres qui correspondent à une centaine de millions d'euros, ce n'est pas rien. Il faut pouvoir aller les chercher, a-t-il ajouté. Moi qui suis parlementaire et garant des deniers publics, il est important de prendre conscience que l'argent des cotisations sociales est bien utilisé."

Pour le député LREMcette réforme des contrôles des chômeurs est "un 'package', un tout". Fabien Gouttefarde a expliqué qu'elle mènera également, "dans quelques mois", à l'élargissement de certains droits, à certaines situation, comme la démission, ou à certains bénéficiaires, comme les indépendants et les agriculteurs. "Dans ce cadre-là, on peut trouver normal et équilibré d'insister aussi sur un renforcement des devoirs", a-t-il expliqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.