Cet article date de plus d'un an.

Assurance-chômage : le gouvernement retire la partie controversée du décret prévoyant de réduire la durée de l'indemnité, annonce Elisabeth Borne sur franceinfo

Publié Mis à jour
Article rédigé par franceinfo
Radio France

Invitée de franceinfo, la Première ministre Elisabeth Borne annonce le retrait du décret qui prévoyait de réduire de 40% la durée d'indemnisation des chômeurs si le taux de chômage passe sous la barre des 6%. 

La diminution de la durée d'indemnisation de 40%, si le chômage est inférieur à 6%, est "retirée", annonce Elisabeth Borne sur franceinfo mardi 3 janvier sur franceinfo. "Nous allons retirer ce point, et nous remettrons ce sujet dans la concertation sur les futures règles de l'assurance-chômage", affirme la Première ministre.

>> Réforme des retraites : "Nous n'irons pas au-delà des 43 années de cotisations pour avoir une retraite à taux plein", annonce Elisabeth Borne

Le projet de décret, qui prévoit une réduction de 40% de la durée d'indemnisation en cas de chômage sous les 6%, a été dévoilé vendredi 23 décembre, la veille du week-end de Noël, ce qui avait vivement fait réagir l'opposition, suscitant la surprise et la colère des syndicats, mécontents de n'avoir pas été avertis. "Le décret n'est pas une surprise", estime Elisabeth Borne qui rappelle que "cela fait des mois que le ministre du Travail a des concertations avec les organisations patronales et syndicales" pour introduire le fait de "faire évoluer les règles selon la situation du marché du travail".

Elisabeth Borne concède toutefois que "ce point n'a peut-être pas fait suffisamment l'objet de discussions" mais elle continue de penser que "c'est la bonne règle d'indemnisation" pour répondre aux "tensions de recrutement" de certains secteurs. Réduire l'indemnisation de 40% si le chômage passe sous la barre des 6% reviendrait à passer d'une indemnité de 24 mois à une indemnité de 18 mois. "On a voulu être transparent en affichant toutes les situations et les règles qui s'appliqueraient si le taux de chômage passe en dessous de 6%, mais dans le décret qui entrera en vigueur le 1er février, comme nous ne sommes pas à un taux de chômage de 6%, nous retirerons cette règle", résume la Première ministre.

Les règles d'indemnisation doivent être négociées par les partenaires sociaux cette année pour mise en œuvre l'an prochain. Mais le principe de contracyclicité est désormais inscrit dans la loi, précise-t-on dans l'entourage du ministre du Travail. Le décret sur l'assurance-chômage va entrer en vigueur le 1er février prochain et le texte prévoit de réduire la durée d'indemnisation d'un quart, 25%, pour tous les nouveaux demandeurs d'emploi à partir de cette date. C'est ce qui avait été annoncé fin novembre, personne n'a été pris de court, et cela n'a pas empêché les syndicats de dire publiquement leur opposition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.