Assurance-chômage : des professionnels inquiets par la réforme

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Assurance-chômage : des professionnels inquiets par la réforme
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Sylvain, T. Souman, M. Anglade, P-J. Perrin, M. Marini - France 2
France Télévisions

La réforme de l'assurance-chômage, repoussée plusieurs fois, doit entrer en vigueur vendredi 1er octobre. Elle entraînera le changement du mode de calcul des indemnités journalières. 

Les maîtres d'hôtels, les guides touristiques ou encore les intermittents font partie des grands perdants de la réforme de l'assurance-chômage, qui doit entrer en vigueur vendredi 1er octobre après avoir été repoussée plusieurs fois. Léa Bedurftig, guide conférencière à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), enchaîne les périodes de forte activité touristique avec d'autres nettement moins remplies. "Il y a bien sûr la période creuse, mais la période creuse ne veut pas dire qu'on ne travaille pas, on travaille nos prochaines visites", explique-t-elle.

Cumuler contrats courts et chômage

Avec l'assurance-chômage ainsi que son salaire, elle gagne en moyenne 1 500 euros par mois. Mais avec la réforme, elle pourrait perdre au moins un tiers de son revenu. Comme elle, ils sont un peu plus d'un million en France à cumuler contrats courts et chômage. Ces derniers se sentent sacrifiés par cette réforme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.