CDI intérimaire : un dispositif efficace ?

Le CDI intérimaire était lancé il y a trois ans. 16 000 contrats ont déjà été signés, alors que l’objectif était de 20 000.

Cette vidéo n'est plus disponible

Cédric Barbier est peintre en bâtiment depuis 20 ans. 20 ans d’intérim et de CDD à répétition. Mais il y a quelques mois, il a signé son premier CDI. Son employeur, une agence d’intérim. "C’était la première fois qu’on me proposait un CDI, donc j’ai directement sauté sur l’occasion", raconte-t-il. Dans ce CDI intérimaire, l’employé est embauché à durée indéterminée par une agence d’intérim, qui se charge de lui trouver des missions. Avantages pour le salarié : la sécurité de l’emploi, la garantie d’un salaire (au moins le SMIC) et des possibilités de formation.

Un système flexible pour les patrons

Une embauche qui permet d’être plus serein. Aujourd’hui, Cédric Barbier travaille la plupart du temps avec la même entreprise. Pour le chef de cette entreprise, c’est un système flexible moins contraignant, qui évite la paperasse. Mais il y a des contreparties pour les salariés, qui doivent accepter jusqu’à trois métiers différents et accepter d’aller travailler jusqu’à 50km de leur domicile, ou à 1h30 de trajet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration : 191 700 emplois ont été créés dans les secteurs privés en 2016, selon l\'Insee.
Illustration : 191 700 emplois ont été créés dans les secteurs privés en 2016, selon l'Insee. (MAXPPP)