Témoignage : "Je suis autiste et je travaille"

Le 2 avril est la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme. Pour mieux comprendre, nous avons suivi le quotidien d'un jeune homme de 21 ans qui a accepté de nous ouvrir ses portes.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Scanner les commandes, saisir les factures, c'est la mission de Benoit Maccou. L'an dernier, ce jeune autiste de 21 ans a intégré une entreprise qui gère le transport d'électricité. En stage trois jours par semaine, il poursuit en parallèle des études par correspondance. "Il y a moins de pression qu'à l'école", confie le jeune homme. Il dit préférer le monde du travail parce qu'on lui fait "confiance" et il se sent "très utile".

Rencontré il y a 8 ans

Nous avions rencontré Benoit pour la première fois le 2 avril 2010. Collégien en quatrième, il était le seul autiste de sa classe. Les émotions, les règles de vie en société, il avait encore du mal à les comprendre. Alors, il apprenait à faire la conversation, à employer les bonnes formules de politesse grâce à des ateliers avec ses camarades. Huit ans plus tard, il a décroché un bac pro en comptabilité et découvre les relations propres au monde de l'entreprise. Désormais, il prend les transports seul et ses parents envisagent de lui trouver une colocation.

Le JT
Les autres sujets du JT