Portrait de Sébastien Proyart, salarié handicapé

Les personnes handicapées sont une richesse pour l'entreprise. Atteint d'une maladie neuromusculaire, Sébastien Proyart, développeur et expert en accessibilité chez France Télécom tente au quotidien de faire passer ce message.

"Ma vie est faite de défis. Sans eux, mon corps est doublement handicapé." Telle est la devise de Sébastien Proyart. Atteint d'une maladie neuromusculaire qui l'invalide à 80%, ce jeune homme aime à relever des challenges sur le plan professionnel comme dans sa vie personnelle à travers des défis sportifs ou la création de l'association Médias Handicaps.Depuis janvier 2002 , Sébastien occupe un poste de développeur de sites Internet et Intranet chez France Télecom à Saint-Quentin-en-Yvelines. Un poste qu'il a décroché grâce à sa force de conviction. "J'ai effectué ma formation de développeur en contrat de qualification chez France Télécom mais je n'avais pas de possibilité d'embauche dans cette structure une fois mon diplôme en poche. J'ai donc décidé d'envoyer mon CV à plusieurs DRH de France Télécom en leur proposant la réalisation d'un portail sur le handicap en interne. J'ai eu la chance de rencontrer un manager hors pair qui a cru en mes compétences et qui a défendu ma candidature devant le comité de recrutement de France Télecom. J'ai été la première personne handicapée à être embauché dans cette entité appartenant au SI de France Télécom. Aujourd'hui, ce service compte deux personnes sourdes et quatre personnes en fauteuil roulant. Je pense que la réussite de mon intégration a contribué à changer les mentalités, à mettre fin à certaines craintes et préjugés en démontrant que travailler avec une personne handicapée ne présente pas de difficultés. D'ailleurs, je ne me reconnais pas dans l'appellation de "travailleur handicapé", je veux être jugé sur mes compétences, mes idées, mes initiatives."Si la maladie est présente au quotidien avec des douleurs neurologiques, Sébastien tient à ce qu'elle n'entrave pas son parcours professionnel. "Mes journées commencent par une séance de kinésithérapie pour faire travailler mes muscles. Ma maladie a engendré de multiples opérations et je dois faire 12 heures de rééducation par semaine. En dépit des difficultés liées à mon handicap, je sais que je dois me montrer constamment à la hauteur des attentes de mon employeur."En 2003, Sébastien a été précurseur au sein de son groupe en mettant en place un portail intranet (Handicapaction) pour sensibiliser salariés et managers à la question du handicap. "Ce projet ne concernait, au départ, que l'entité France Télécom de la région Ile-de-France. Aujourd'hui, il s'intègre dans la politique RH du groupe et rencontre un fort succès. De nombreux témoignages démystifient le handicap", se satisfait-t-il. En 2009, Sébastien Proyart aspire à occuper un poste chez France Télécom consacré à plein temps à la question du handicap. "Je souhaiterai poursuivre dans cette voie afin de sensibiliser les managers de l'entreprise à la nécessité d'adapter les postes de travail et des locaux ainsi que les salariés sur  l'accessibilité (par exemple des applications multimédia). Les entreprises doivent comprendre que les salariés handicapés sont une richesse et non une contrainte."En savoir plusL'association Médias HandicapsSébastien Proyart est le président de l'Association Médias Handicap.

Rédigé par Nadia GraradjiPublié le 16/11/2009