Pierre, handicapé et salarié comme les autres dans un centre commercial de Bordeaux

Atteint de trisomie 21, Pierre Clavé a bénéficié d'un programme favorisant "l'emploi pour tous" en milieu ouvert. Apprécié par ses collègues et reconnu par sa direction, il s'épanouit pleinement dans son travail.

Un modèle d’inclusion professionnelle. Depuis plus de trois ans, Pierre Clavé est employé dans ce centre commercial de Bordeaux. L’homme de 40 ans est atteint de trisomie 21, ce qui ne l’empêche pas de travailler et de s’épanouir.

"Déjà, il y a ma photo qui est là en face de moi, nous raconte-t-il fièrement. Je continue parce que, ici, c’est mon univers. Je souhaiterais continuer et évoluer encore plus."

"Un esprit de solidarité décuplé"

L'emploi pour tous et en milieu ouvert, c’est-à-dire dans une entreprise classique, cela fonctionne. Pierre n’est pas traité différemment par rapport aux 650 salariés du site. Et sa présence est un atout, de l’aveu même de sa direction.

"C’est une saine émulation. C’est un esprit de solidarité décuplé. C’est la fierté aussi d’une équipe. Pierre, je le considère comme un employé lambda", explique Jean-Luc Carré, directeur de l’hypermarché qui collabore avec une association d'aide aux personnes trisomiques en Nouvelle-Aquitaine. Ensemble, ils travaillent sur les missions que Pierre est capable de réaliser et sur l'environnement professionnel dans lequel il évolue.

L’emploi des personnes en situation de handicap progresse en France, notamment dans les grandes entreprises où le taux de 6% de travailleurs non valides demandé par la loi est de plus en plus souvent atteint, voire dépassé.

Pierre dispose d\'un CDI dans son entreprise.
Pierre dispose d'un CDI dans son entreprise. (FRANCE 3)