Cet article date de plus de deux ans.

Handicap : les majeurs sous tutelle auront plus de droits

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Handicap : les majeurs sous tutelle auront plus de droits
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement s'empare du dossier du handicap. Jeudi 25 octobre, au cœur d'un comité interministériel, de nouvelles mesures ont été présentées sur le mariage ou le droit de vote des personnes sous tutelle.

Éléonore Laloux a déployé tous ses efforts pour s'intégrer au mieux dans cet hôpital à Arras (Pas-de-Calais), où elle travaille depuis plus de cinq ans. "J'ai le plaisir d'aller au boulot, parce que je sais que je vais passer de très bonnes journées", explique-t-elle, souriante. Pour cette jeune femme trisomique, l'indépendance, c'est aussi avoir son propre appartement. Éléonore a trouvé sa place dans la société, mais tous n'ont pas eu cette opportunité. Jusqu'à présent, les droits élémentaires n'étaient pas reconnus.

"Arrêter de leur demander de prouver leur handicap"

Sur 700 000 personnes présentant des handicaps, 300 000 d'entre elles ne peuvent pas voter ou, pour la plupart, n'ont pas le droit de se marier sans l'accord d'un juge. Jeudi 25 octobre, un comité interministériel travaille dans le but d'améliorer leur sort. "L'idée est de simplifier la vie des personnes, arrêter de leur demander de prouver leur handicap", explique Sophie Cluzel, la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées. Les démarches administratives seront simplifiées, entre autres mesures. Bilan en juin 2019, lors d'une grande conférence nationale sur le handicap.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.