Des ateliers de répit pour les jeunes aidants familiaux en Eure-et-Loire

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

Les jeunes aidants familiaux assistent un parent malade ou handicapé. Tâches ménagères, courses, soutien moral. Leur quotidien est souvent très lourd. Pour les soulager, un séjour de répit a été organisé pour la première fois en Eure-et-Loir.

#IlsOntLaSolution 

En France, plus de 8 millions de personnes s’occupent d’un membre de leur famille, malade ou handicapé. On les appelle les aidants. Parmi eux, plus d’un million de jeunes de moins de 25 ans comme Norren 13 ans. L’adolescente qui habite à Chartres s’occupe de sa maman malade. « J’ai l’impression que c’est normal, c’est comme ça, cela ne me dérange pas »  

Une semaine de répit 

Des jeunes à qui l’association Familles Rurales Eure-et-Loir a offert une semaine de répit. Ils sont quatre entre 11 et 13 ans à participer à un atelier graffiti. « Ce sont des adolescents qui ont beaucoup de choses à gérer dans leur quotidien souvent très lourd, l’idée de cette semaine c’est qu’ils retrouvent leur place d’enfant » confie Béatrice Jarousse, psychologue. Une place qu’ils retrouvent en s’initiant à la vidéo et au théâtre.  

Penser un peu plus à soi

Une pause bienvenue dans un quotidien qui ne ressemble pas toujours à celui des autres adolescents. « A la maison, je m’occupe un peu de tout le monde, du coup je ne prends pas de temps pour moi, alors que là je me repose et je pense à rien d’autre » ajoute Norren. Des jeunes aidants qui sont souvent très difficiles à détecter. « Ces jeunes, on les appelle les invisibles, cela a été très difficile de les repérer, la preuve c’est qu’on est parvenu à en identifier seulement quatre » explique Noéline Leroy, la directrice de la fédération Familles Rurales Eure-et-Loir. Ce dispositif devrait être instauré deux fois par an, pour offrir à ces jeunes une semaine de repos et de créativité bien méritée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.