Isère : un agriculteur fait participer des personnes en situation de handicap au travail de la ferme

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Agriculture : dans l’Isère, Romain Poureau travaille avec des personnes en situation de handicap
FRANCE 2
Article rédigé par
G.De Florival, F.Simoes, L.Lavieille - France 2
France Télévisions

Un agriculteur isérois accueille dans sa ferme des personnes en situation de handicap. Accompagnées par une association, elles participent à diverses tâches de la vie de l’exploitation.  

Accueillir dans une ferme des personnes en situation de handicap, c’est le pari de Romain Poureau. Encadrées par une association, elles participent tous les jours aux activités de sa ferme de l’Isère, et s’occupent aussi bien des poules que des lapins et brebis. "Je voulais être agriculteur, je n’avais pas vocation à m’occuper du handicap, mais je trouvais que c’était sympa, (…) d’un point de vue humain c’est cool", explique Romain Poureau. Chaque matin, il accueille entre trois et dix personnes en situation de handicap, qui multiplient les activités, comme le ramassage des œufs ou le nettoyage des cages à lapins.  

Les jeunes présents ce jour-là, atteints d’autisme, font partie de l'association d’insertion le Bercail Paysan. Pour leur éducatrice, les laisser s’occuper des animaux, c’est d’abord leur laisser des responsabilités. "Ça leur donne un statut social, quelque part, détaille Chantal Bouvier. Ils ont quelque chose à raconter à la maison, ils peuvent échanger sur leur travail comme n’importe qui." Ces activités semblent donner des idées à certains. L’un des jeunes a désormais un plan pour l’avenir : "conduire un tracteur".

Un impact sur les ventes

Le partenariat ne repose sur aucun échange financier. "Mon produit n’est pas simplement un produit bio et un bon produit, c’est aussi un produit qui a une externalité sociale qui est intéressante, et certains consommateurs sont sensibles à ça", assure l'agriculteur. Les produits sont directement vendus à la ferme et les clients, conquis par le concept, sont de plus en plus nombreux. "Je trouve ça admirable, je suis client et convaincu", confie ainsi l’un des acheteurs du jour.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.