Télétravail : un nouveau verre progressif pour réduire la fatigue oculaire

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Télétravail : un nouveau verre progressif contre la fatigue oculaire
Article rédigé par
France Télévisions

C'est une innovation qui va soulager de nombreux Français, dont la fatigue oculaire a augmenté avec la généralisation du télétravail. Novacel, premier fabriquant de verres ophtalmiques français, a mis au point un verre anti-fatigue sur son site de Château-Thierry, dans l'Aisne. #IlsOntLaSolution. 

Réduire la fatigue, améliorer la netteté et le confort de la vision, voilà les promesses du verre anti-fatigue développé par le numéro un français des verres ophtalmiques, Novacel. Un projet qui a vu le jour avant la crise sanitaire, mais qui prend aujourd'hui une nouvelle ampleur. "À cause du Covid, des confinements et du télétravail, on est de plus en plus devant son écran, son smartphone ou encore sa télévision et donc de plus en plus sujet à la fatigue visuelle. Et ce verre diminue cet état de fait", explique Jenkiz Saillet, directeur général de Novacel.

Validé par l'Institut de la vision

Un an et demi de recherche ont été nécessaires pour développer ce verre progressif au coeur de l'actualité. Avec le mal de dos, la fatigue oculaire pourrait bientôt devenir le nouveau mal de notre époque. "La fatigue oculaire ne se ressent pas forcément sur le moment, mais par exemple au bout de la journée, précise Dimitri Cahour, directeur technique chez Novacel. On a développé pour ce verre tout un algorithme qui permet de diminuer cette fatigue visuelle".   

Validé par l'Institut de la vision, un centre de recherche international dédié aux maladies de la vision, ce verre anti-fatigue est déjà commercialisé. L'entreprise table, pour 2021, sur une production de 200 000 unités. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé au travail

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.