Sieste au travail : quels bienfaits éventuels ?

Des chercheurs ont plusieurs fois relevé les effets positifs qu'aurait l'instauration d'une sieste au travail, notamment sur la productivité et la concentration.

Le service des urgences de l'hôpital d'Évreux (Eure) a rendu la sieste obligatoire pour le personnel hospitalier. Une mesure saluée et encouragée par les tenants de cette pause réparatrice. "D'après les chercheurs américains de la Nasa, les microsiestes d'une vingtaine de minutes permettraient d'augmenter la productivité de 30%. C'est un sommeil léger qui entraîne dans le cerveau la production d'ondes relaxantes", explique Florence Griffond, journaliste de France 2.

Bonne pour la santé

"Le cœur et la respiration ralentissent, les capacités de concentration et de mémoire sont améliorées. Elle est aussi bonne pour la santé, puisqu'elle diminue l'hypertension", ajoute-t-elle. Peut-on faire une sieste de plus de 20 minutes ? "Oui, si vous ne travaillez pas. Mais alors il faut que vous ayez du temps devant vous pour vous réveiller naturellement. Si vous partez pour un cycle de sommeil complet, 1h30 environ, vous pourrez récupérer d'une fatigue plus profonde", indique Florence Griffond.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le gène ABCC9 augmenterait les besoins de sommeil d\'environ 30 minutes par jour.
Le gène ABCC9 augmenterait les besoins de sommeil d'environ 30 minutes par jour. (ALE VENTURA / AFP)