Sécurité sociale : polémique sur une expérimentation en entreprise

Une expérimentation de la sécurité sociale a été mise en place pour envisager de transmettre aux employeurs certains motifs d'arrêts de travail afin de prévenir les risques liés au travail.

France 2

La sécurité sociale va-t-elle mettre fin au secret médical pour lutter contre l'absentéisme au travail ? Depuis deux mois, l'assurance maladie expérimente un nouveau dispositif dans cinq entreprises. Elle transmet aux employeurs certains motifs d'arrêt maladie pour les sensibiliser aux risques liés au travail. Cette expérimentation étonne les médecins généralistes qui considèrent que le secret médical est fortement mis à mal.

Des données globales et annuelles

Aujourd'hui, un salarié transmet son arrêt de travail à la sécurité sociale avec un motif. Cependant, rien n'est précisé sur l'exemplaire transmis à son employeur. Avec cette expérimentation, la sécurité sociale transmet désormais le pourcentage d'arrêts liés à trois catégories d'absences : les troubles psychosociaux, les troubles musculo-squelettiques et les lombalgies. Selon la CFDT, ces informations sont trop précises. La sécurité s'inscrit en faux : aucun nom ne sera transmis et seules les entreprises de plus de 200 salariés cumulant plus de 14 000 jours d'arrêts de travail sont ciblées. Les données transmises sont annuelles. Les petits patrons sont favorables à cette expérimentation et souhaiteraient même son élargissement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avis d\'arrêt de travail.
Un avis d'arrêt de travail. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)