"Nous ne sommes pas des robots": la fronde mondiale des salariés d'Amazon

De Londres (Royaume-Uni) à New York (États-Unis), des manifestations s'organisent partout dans le monde pour dénoncer les conditions de travail des salariés d'Amazon.

FRANCE 2

C'est un fait rarissime. Des États-Unis au Royaume-Uni, les salariés d'Amazon mènent la fronde contre leur entreprise à coup de pancartes "Nous ne sommes pas des robots". À travers le monde, ces employés protestent contre leurs conditions de travail à l'occasion du Prime Day, deux jours de vente à prix cassés durant lesquels le groupe réalise plus de 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires. "Il faut que les clients sachent bien à qui ils donnent leur argent", lance une salariée.

Même grogne en France

En France aussi, une dizaine d'employés du site de Lauwin-Planque (Nord) étaient en grève lundi 15 juillet. L'intersyndicale dénonce des cadences effrénées. Le groupe Amazon se défend et estime qu'une majorité de ses collaborateurs seraient satisfaits de l'environnement de travail. En 2018, l'entreprise a réalisé plus de 200 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans le monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Amazon a élevé de 52% la valeur de sa marque, à 315 milliards de dollars, selon le cabinet Kantar.
Amazon a élevé de 52% la valeur de sa marque, à 315 milliards de dollars, selon le cabinet Kantar. (BEATA ZAWRZEL / NURPHOTO / AFP)