Le coût des indemnités des arrêts de travail a augmenté de 5,2% en un an

Ils ont coûté au total 10,3 milliards d'euros sur les douze derniers mois, annoncent "Les Echos" mercredi. 

Le logo de l\'assurance maladie. 
Le logo de l'assurance maladie.  (FRED DUFOUR / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les arrêts maladie se multiplient en France. En un an, entre février 2017 et janvier 2018, les indemnités journalières en cas d'arrêt de travail ont augmenté de 5,2%, ont rapporté Les Echos, mardi 20 février, citant les données de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam).

Au total en 2017, les arrêts maladie ont coûté 10,3 milliards d'euros au régime général de l'assurance maladie, précisent ces chiffres. Pour le seul mois de janvier, par rapport à janvier précédent, ces dépenses d'indemnités journalières avaient augmenté de 8%, rapporte la Cnam.

Selon Les Echos, cette évolution dépasse largement les objectifs fixés par la loi. Les remboursements de soins ne doivent, en principe, pas augmenter de plus de 3,2% par an en France. 

Des raisons multiples

Cette augmentation sur un an s'explique en grande partie par un nombre de jours d'arrêt de travail et d'indemnités plus importants, précise le journal. 

Comment expliquer cette évolution ? Les Echos avancent plusieurs causes, parmi lesquels le recul du chômage. La reprise de l'emploi, avec le passage de l'âge légal de départ en retraite à 62 ans, pourrait expliquer qu'un plus grand nombre de salariés se retrouvent en arrêt maladie. Autre explication, selon le journal : des arrêts de travail de longue durée, servant en réalité de retraite anticipée. 

Les médecins prescriraient-ils aussi trop d'arrêts maladie, ou des arrêts mal adaptés ? Pour le président de la Fédération des médecins de France, cité par Les Echos, ces chiffres traduisent surtout des conditions de travail plus difficiles. Il évoque ainsi des cadres "pendus à leur téléphone", incapables de se déconnecter, ou des salariés "qui passent trois heures par jour dans les transports"