Huit suicides de policiers depuis le début de l'année

La police connaît une recrudescence des suicides. La faute notamment à des conditions de travail de plus en plus difficiles. 

France 3

Il y a quelques mois, Stéphane a retrouvé son collègue et ami gisant à l'entrée de son domicile. Un moment qui l'a profondément marqué. "Quand je suis arrivé, je l'ai vu allongé par terre. Je suis rentré, et j'ai constaté qu'il y avait du sang tout autour de sa tête. Il avait laissé sa carte de police bien en évidence", racontait-il en septembre dernier. Son ami était âgé de 27 ans, était en instance de divorce, et en grande souffrance psychologique. Un profil courant en cas de passage à l'acte

Conditions de travail 

"Dans la police, les statistiques concernant les divorces sont très élevées. Mes collègues ne peuvent pas parler de leur mal-être", poursuit-il. Des difficultés familiales souvent liées aux conditions de travail des policiers avec trop d'amplitude horaire, du manque de matériel, mais aussi beaucoup plus de stress ces dernières années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier tient un lanceur de balles de défense, le 29 décembre 2018, lors d\'une manifestation des \"gilets jaunes\", sur les Champs-Elysées à Paris.
Un policier tient un lanceur de balles de défense, le 29 décembre 2018, lors d'une manifestation des "gilets jaunes", sur les Champs-Elysées à Paris. (KARINE PIERRE / HANS LUCAS / AFP)