Covid-19 : certaines entreprises n'appliquent pas les trois jours obligatoires de télétravail

Publié
Covid-19 : certaines entreprises n'appliquent pas les trois jours obligatoires de télétravail
France 2
Article rédigé par
N. Ramaherison - France 2
France Télévisions

Malgré l'obligation de trois jours télétravaillés par semaine, les entreprises rechignent à mettre leurs salariés au télétravail, selon un sondage d'Harris Interactive réalisé pour le ministère du Travail.

Le télétravail est devenu obligatoire début 2022, à raison de trois jours minimum par semaine. Son but est de vider les bureaux et d'éviter la circulation du Covid-19 au travail. Mais aujourd'hui, le télétravail ne serait pas suffisamment respecté. Selon un sondage d'Harris Interactive, réalisé pour le ministère du Travail, 29% des actifs ont télétravaillé du 3 au 9 janvier lorsque la mesure est devenue obligatoire.

Des sanctions jusqu'à 1 000 euros par salarié

C'est un point de moins que la semaine du 13 au 19 décembre. Dans son projet de loi sur le pass vaccinal, le gouvernement a pourtant annoncé des amendes en cas de non-respect de ces consignes. "On va prévoir la possibilité de prononcer des sanctions jusqu'à 1 000 euros par salarié quand la situation n'est pas conforme", avait affirmé Elisabeth Borne, ministre du Travail, le 1er janvier dernier. L'enquête montre qu'avec le variant Omicron et la flambée des cas, les personnes interrogées se sentent un peu moins en sécurité sur leur lieu de travail : 74 % des actifs se sentent protégés au bureau, contre 78 % en décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.