Cet article date de plus de cinq ans.

Cancer, obésité, diabète ... Les risques liés au travail de nuit

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Cancer, obésité, diabète ... Les risques liés au travail de nuit
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une étude sur le travail de nuit montre des résultats inquiétants. Olivier Poncelet fait le point sur le plateau de France 3.

Une étude sur le travail de nuit fait beaucoup parler d'elle, car les résultats sont plutôt inquiétants. Qui est concerné ? "De plus en plus de monde est concerné. Environ 3,5 millions de Français travaillent de nuit, c'est-à-dire entre 21h et 6h du matin. Cela représente 15% des salariés", explique en plateau Olivier Poncelet, qui donne l'exemple des conducteurs de taxi, du bus, de train, d'avions, mais aussi des policiers, des infirmières ou encore les ouvriers.

Trouble du sommeil

Les risques pour la santé peuvent être graves. "Les effets du travail de nuit, ce sont les troubles du sommeil. On dort moins et moins bien quand on se repose pendant la journée et cela a des conséquences qui peuvent être lourdes comme des risques d'obésité, de diabète et même probablement des risques de cancer", poursuit Olivier Poncelet.
L'agence nationale de sécurité sanitaire préconise de mettre en place de meilleurs systèmes horaires et de renforcer la surveillance médicale des personnels concernés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé au travail

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.