Arrêts maladie : un rapport préconise la mise en place d'un jour de carence pour tous

Les arrêts maladie ont coûté à l'État près de 7,5 milliards d'euros en 2017. Pour faire face à cette hausse continue, le Premier ministre avait demandé un rapport à trois experts. Celui-ci a été remis mercredi 20 février. Parmi les 20 propositions, une propose d'instaurer un jour de carence pour tous en cas d'arrêt.

FRANCE 3

Ne pas payer le premier jour d'arrêt maladie : c'est l'une des mesures présentées mercredi 20 février dans un rapport remis à Édouard Philippe. Aujourd'hui, en cas d'arrêt maladie, les salariés du public ont un jour de carence, contre trois jours dans le privé, mais deux tiers des entreprises prennent déjà en charge cette carence. Pour plus d'équité, le rapport propose donc un jour de carence obligatoire pour tous. Une mesure sensible rejetée par la CGT.

9 millions de personnes pourraient être mieux couvertes

Une journée de carence en moins, c'est une bonne nouvelle pour les entreprises. En contrepartie, elles devraient maintenir les salaires pendant les arrêts maladie et se faire directement rembourser par la Sécurité sociale. Aujourd'hui, toutes ne le font pas. Le rapport préconise aussi de mieux couvrir 9 millions de personnes actuellement mal prises en charge, comme certains CDD ou employés à domicile. Un coût supplémentaire pour les entreprises. Sur la base de ce rapport, une concertation va s'ouvrir entre Matignon et les partenaires sociaux. Objectif du gouvernement : contenir les dépenses liées aux arrêts maladie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le télétravail est l\'une des alternatives à certains arrêts maladie proposées par une mission gouvernementale, dans un document que franceinfo a pu consulter. (Photo d\'illustration)
Le télétravail est l'une des alternatives à certains arrêts maladie proposées par une mission gouvernementale, dans un document que franceinfo a pu consulter. (Photo d'illustration) (COLLANGES / BSIP / AFP)