Accidents du travail : des mesures de sécurité pas toujours respectées sur les chantiers

Selon l'inspection du travail, 49 personnes sont mortes sur les chantiers à la suite de chutes en 2018. De quoi remettre la sécurité des ouvriers au centre des débats.

FRANCE 2

Des chiffres qui inquiètent en ce qui concerne les accidents du travail. Sur les chantiers, 318 chutes ont été enregistrées en 2018, dont 49 ont été mortelles. L'inspection du travail promet des contrôles renforcés pour garantir la sécurité des ouvriers. Florian Morales, grièvement blessé sur un chantier il y a quatre ans, a aujourd'hui du mal à marcher normalement. Et l'action s'apparente à un miracle à la suite de son accident, alors qu'il changeait un velux sur un chantier, sans être attaché.

Insuffisamment sensibilisé à la sécurité

"Je me suis brisé la mâchoire. J'avais des plaques et des vis dans la mâchoire pour tout remettre en ordre. Je me suis cassé le poignet (...) On m'a coupé des nerfs de douleur. J'ai encore une vis dans la hanche", explique Florian Morales, qui a aussi eu un poumon perforé, et des fractures au coude et à la cheville. Il regrette aujourd'hui de ne pas avoir été suffisamment sensibilisé à la sécurité sur les chantiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mais sur place, moins de 10% des quelque 4 000 tonnes de décombres ont été évacués. Le chantier est ralenti par la nécessité de vérifier que la gestion des déchets reste dans la légalité.
Mais sur place, moins de 10% des quelque 4 000 tonnes de décombres ont été évacués. Le chantier est ralenti par la nécessité de vérifier que la gestion des déchets reste dans la légalité. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)