Roubaix : des jeunes incités à la mobilité

À Roubaix, dans le Nord, une association veut promouvoir l'égalité des chances et envoie chaque année des centaines de jeunes à l'étranger grâce au Corps européen de solidarité.

France 3

Pour les jeunes souhaitant partir à l'étranger, il n'y a pas que le programme Erasmus. Le Corps européen de solidarité, un nouveau dispositif mis en place par l'Union européenne, donne lui aussi accès à la mobilité à de plus en plus de jeunes. Pour en profiter, il faut avoir entre 18 et 30 ans. L'hébergement est alors pris en charge et une indemnité mensuelle, basée sur le coût de la vie dans le pays d'accueil, est également versée pour les frais de séjour.

Des voyages formateurs

Franck est animateur dans une association en Belgique, après des expériences en Roumanie et en Italie. Il s'occupe de jeunes "qui ne savent pas trop quoi faire, qui viennent d'arrêter leurs études, ou les finissent, et ne travaillent pas forcément". Il leur propose alors des projets de mobilité. Généralement, ceux qui partent plusieurs mois à l'étranger reviennent dans un état d'esprit différent. "Je suis rentré il y a six mois maintenant et j'ai de nouveaux projets en tête, des projets que je n'avais pas forcément avant de partir", confirme l'un des jeunes qui a profité du programme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Corps européen de solidarité donne accès à la mobilité à de plus en plus de jeunes
Le Corps européen de solidarité donne accès à la mobilité à de plus en plus de jeunes (France 3)