Retraités : l'Espagne veut taxer les banques

Taxer les banques pour financer les retraites. C'est ce que prévoit le dispositif annoncé par le nouveau gouvernement espagnol. Un impôt qui permettra de combler les déficits pour le Premier ministre.

France 2

Pour aider les retraités espagnols, le gouvernement socialiste a un nouveau plan : mettre en place un impôt sur le secteur financier pour compléter les cotisations de la sécurité sociale. Taxer les banques pour payer les retraites, une idée inédite en Europe. Les Barcelonais sont plutôt sceptiques. S’ils saluent l'idée, beaucoup doutent que les banques acceptent une telle réforme.

La proposition ne convainc pas les retraités

Les banques ont réagi dans un communiqué : "Taxer les banques n'est pas la solution adéquate. Ce serait injuste et cela entrainerait des dommages collatéraux qui porteraient préjudice à l'économe espagnole". Des milliers de retraités ont manifesté en Espagne durant l'année pour augmenter les retraites, gelées depuis la crise. Certains annoncent déjà la reprise des mouvements pour défendre leurs droits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon le document, le trou du régime de retraite atteindrait plus de 4,5 milliards d’euros en 2022.
Selon le document, le trou du régime de retraite atteindrait plus de 4,5 milliards d’euros en 2022. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)