Retraites : Jean-Paul Delevoye n'a pas déclaré son poste à la Fondation SNCF

Le haut-commissaire aux retraites est membre du conseil d'administration de la Fondation SNCF depuis 2016. Une fonction bénévole qu'il n'a pas déclarée.

Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye à l\'Assemblée nationale, le 10 décembre 2019 à Paris.
Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye à l'Assemblée nationale, le 10 décembre 2019 à Paris. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Est-ce un nouvel "oubli" de la part du haut-commissaire aux retraites, en plein coeur du conflit social ? Jean-Paul Delevoye est membre depuis 2016 du conseil d'administration de la Fondation SNCF, a appris vendredi 13 décembre franceinfo auprès de la Fondation, confirmant une information de Capital.

>> Perturbations, prévisions, réactions... Suivez notre direct sur la grève contre la réforme des retraites

Cette fonction, bénévole, n'influe toutefois pas sur la direction de la compagnie ferroviaire ni sur la stratégie de l'entreprise, précise la Fondation à franceinfo. La fondation SNCF fait du mécénat sur des projets associatifs dans les "domaines de l'éducation, la culture et la solidarité", indique son site internet.

Jean-Paul Delevoye n'a pas fait figurer cette fonction dans sa déclaration d'intérêt, déposée le 15 novembre. Normalement, il aurait dû la mentionner dans la case n°6, indiquant les "fonctions bénévoles susceptibles de faire naître un conflit d'intérêts". Il avait aussi omis de déclarer sa fonction d'administrateur bénévole dans un institut de formation de l'assurance, l'Ifpass. Il avait alors reconnu "une omission par oubli", avant de démissionner de sa fonction pour "clore toute polémique".

Matignon confirme auprès de France Televisions que Jean-Paul Delevoye conserve la confiance du Premier ministre : "Il est évidemment de bonne foi".