Retraites chapeaux : peut-on vraiment les limiter ?

Bruno Le Maire a déclaré vouloir plafonner, avec la loi Pacte, les retraites des grands patrons à hauteur de 30% des salaires.

FRANCE 2

Les retraites chapeaux touchées par les grands dirigeants d'entreprise choquent régulièrement l'opinion publique, du fait de leur montant. "Ce sont des sommes excessives, ce sont des sommes d'un autre temps, d'un autre capitalisme. Aucune retraite chapeau ne peut dépasser 30% du salaire du dirigeant et ce sera gravé dans le marbre de la loi", a déclaré Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie et des Finances au micro de BFMTV, jeudi 4 avril. Lorsqu'un cadre dirigeant s'arrête de travailler, il touche une retraite, mais l'usage veut que son entreprise lui verse en plus une pension supplémentaire, c'est ce qu'on appelle la retraite chapeau. C'est cette dernière qui serait plafonnée à hauteur de 30% des revenus dans la loi Pacte. 

"Il y a très peu de patrons qui dépassent 30%"

Selon le cabinet Proxinvest, avec cette mesure, les retraites des dirigeants de L'Oréal et de Capgémini seraient bien limitées. En revanche, Carlos Ghosn, l'ancien PDG de Renault-Nissan, n'aurait pas été concerné par cette mesure. Et il n'est pas une exception. "Il y a très peu de patrons qui dépassent 30%", explique Pierre-Henri Leroy, président de Proxinvest. Le gouvernement souhaite s'entretenir avec les organisations patronales pour établir une ordonnance qui limitera les retraites chapeaux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
 Une quinzaine d\'habitants du village de Villarramiel (Espagne) ont reçu des enveloppes contenant des billets d\'un mystérieux donateur. 
 Une quinzaine d'habitants du village de Villarramiel (Espagne) ont reçu des enveloppes contenant des billets d'un mystérieux donateur.  (JENS BUTTNER / DPA-ZENTRALBILD / AFP)