Vidéo Réforme des retraites : "Si on passe sans préparation, le CNR serait compromis", estime François Bayrou

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Le projet de loi de finances et le projet de loi de financement de la Sécurité sociale sont présentés, ce lundi 26 septembre, en Conseil des ministres. Sur la table, notamment, la réforme des retraites.

"Si on passe sans préparation, le CNR serait compromis", a estimé ce lundi 26 septembre sur franceinfo François Bayrou, président du MoDem et secrétaire général du Conseil national de la refondation (CNR), à propos de la réforme des retraites.

>> Suivez notre direct sur la présentation du projet de loi de finances et du projet de loi de financement de la Sécurité sociale

Selon le centriste, si la méthode du passage en force est choisie par le gouvernement pour faire passer la réforme, "cela voudrait dire que nous n'avons pas changé sur les réformes". Même s'il estime "que la réflexion va conduire à une démarche plus équilibrée", il ajoute qu'"en cas de passage en force, les syndicats présents au CNR ne resteront pas autour de la table". Or pour lui, "si les syndicats s'en vont, je crains que l'avenir du CNR ne soit compromis".

Pas de motion de censure du MoDem en cas de 49.3

Ce lundi matin, la première ministre Elisabeth Borne a rappelé sur BFMTV que la réforme des retraites est "prioritaire" et qu'elle n'exclut pas le recours au 49.3. Le président du MoDem, allié de Renaissance au Parlement, poursuit en expliquant que si cette réforme est intégrée dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), "les députés MoDem n'auront pas à voter car ce serait un 49.3". Il assure toutefois que ses députés ne voteront pas une motion de censure contre le gouvernement.

Sur le fond de la réforme voulue par Emmanuel Macron, François Bayrou estime qu'elle doit être mise en oeuvre "pour qu'on puisse continuer à payer les pensions".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.