Réforme des retraites : les craintes des indépendants

Emmanuel Macron a entamé sa campagne d'explications de la réforme des retraites. Le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye a remis son rapport cette semaine et plusieurs catégories professionnelles ont réagi. Qu'en est-il des indépendants, commerçants et artisans ?

FRANCE 2

Artisans, commerçants, professions libérales : avec la réforme, la retraite des indépendants pourrait être profondément remaniée. Jusqu'ici, chaque profession avait son taux de cotisation retraite. 18% pour les infirmières libérales, 25% pour les artisans et 20% pour les experts comptables. À l'avenir, il y aura un seul taux : 28%, le même que celui des salariés. Sauf que pour eux, une grande partie de la cotisation est payée par l'employeur.

La baisse de la CSG des indépendants compensée par la hausse des cotisations

Steeven Pariente est expert comptable indépendant. Il refuse cette hausse de 20% à 28%. À long terme, il aura une meilleure retraite, mais à court terme, ses charges vont augmenter. Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, veut rassurer. Les cotisations devraient augmenter, mais en compensation, la CSG des indépendants pourrait baisser. Les organisations professionnelles exigent qu'au final, ce soit bien une opération blanche sans avoir à payer davantage. La réforme des retraites devrait être mise en place en 2025.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye remet son rapport au Premier ministre Edouard Philippe à Matignon, à Paris, le 18 juillet 2019.
Le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye remet son rapport au Premier ministre Edouard Philippe à Matignon, à Paris, le 18 juillet 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)