Grève à la RATP : pourquoi doit-on s'attendre à un vendredi noir en Île-de-France ?

Les agents de la RATP ont décidé de répondre massivement au préavis de grève du vendredi 13 septembre, afin de défendre leur régime de retraite.  

France 2

La réforme des retraites prévoit la suppression de certains régimes spéciaux, ce qui a amené les agents de la RATP à déposer un préavis de grève pour vendredi 13 septembre. La journée devrait être noire en Île-de-France, tant le mouvement s'annonce très suivi. La RATP a ainsi déjà annoncé que dix lignes de métro seront fermées toute la journée. "C'est la catastrophe, parce que ça nous bloque", s'inquiète une habituée de la ligne 6.

Un âge moyen de départ à la retraite à 55,7 ans

Le mouvement sera suivi de manière massive, du jamais vu depuis 12 ans, et ce afin de protéger leur pension. Aujourd'hui, un employé part à la retraite à 55,7 ans. Parfois, pour le personnel roulant ou souterrain, l'âge de départ intervient dès 52 ans, contre 62 ans pour le régime général actuel. Quant au montant de la pension, il est calculé sur les six derniers mois de la carrière. Avec la réforme, l'âge du départ à la retraite pourrait être repoussé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le trafic sera très perturbé à Paris sur le réseau de la RATP, avec dix lignes de métro interrompues, vendredi 13 septembre 2019.
Le trafic sera très perturbé à Paris sur le réseau de la RATP, avec dix lignes de métro interrompues, vendredi 13 septembre 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)